S’éveiller à la vérité

# Modifié le 20 février 2021@ 15:42

Dans la contemplation, il n’est pas question de rejoindre un but “autre”, d’atteindre une transcendance, ni de devenir particulier. De façon opposée, c’est perdre notre illusion et les valeurs qui l’animent qu’il s’agit.

À la base, nous sommes merveilleux. En notre être, nous portons l’essence de la Nature divine. Seulement, pris dans l’illusion, dans le mythe de la division, nous nous pensons séparés. Nous vivons dans l’amnésie et l’oubli de notre identité première. Nous sommes devenus comme des “SDF” de nous-mêmes. Malgré nos efforts, nous ne parvenons plus à regagner le “chez Soi”, la demeure qui est la nôtre.

C’est en cela que la contemplation peut nous aider à nous simplifier, à nous réorienter. Elle nous invite à déjouer l’hypnose de nos écrans et de nos projections. Directement, elle nous permet de rejoindre la Présence déjà là. Comme un réveil, elle nous fait passer du rêve à la réalité.

Contempler vient d’effectuer un retour en Soi, et retrouver le “lieu du cœur”. Parce que nous cherchons un bonheur, une vérité “ailleurs”, nous ne profitons pas de celle qui existe à l’intérieur. La réconciliation avec nous-mêmes est ce qui nous permet de revenir et de rester dans la Présence aimante de l’Être.

J’ai déjà beaucoup parlé de la à contemplation. Aussi, à présent, il vous appartient d’en adopter les principes. Ceux-ci sont comme une clé que vous détenez et qu’il vous revient d’utiliser. Donnez-vous à la contemplation et celle-ci se donnera en vous. D’ailleurs, à quoi vous donnez-vous pour l’instant ?

Commencez à taper et appuyez sur ENTRÉE pour RECHERCHER